JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com

Partenaires

ANJOU MAINE DECATHLON Mondovélo SUPER U ARNAGE E-CYCLES NOTAIRES Vandb CYCLES BOX SWEET FM OUEST FRANCE MSB PARTNERS CONCEPT Votre publicité ici CG72 SETRAM ANTARES Votre publicité ici
Boudat sur les traces de Coquard
Écrit par Comite Technique Piste   
07-02-2013
  (Source : sportbreizh.com)Tout ou presque les rassemblent ! Voici près d’un an, Thomas Boudat remportait au sprint le Trophée Louison Bobet à Noyal-Châtillon sur Seiche en devançant le Breton Axel Gestin (Côtes d’Armor Marie Morin) et le Normand Anthony Morel (Pôle espoir Caen).Trois ans auparavant, un autre sociétaire du Pôle Espoir de Talence, Bryan Coquard, remportait lui aussi au sprint la classique chère à Alain Heulot. Deux succès identiques et une trajectoire presque semblable puisque les deux jeunes espoirs, spécialistes de la piste ont été titrés sur des championnats de France de poursuite individuelle (en 2010 pour Coquard et en 2012 pour Boudat). Ils ont également été sacrés champion d’Europe (le scratch pour Coquard en 2009 et la course aux points pour Boudat en 2012) et sont passés dans les rangs du Vendée U. 

Et cela ne s’arrête pas là ! Thomas Boudat a succédé dimanche dernier à Bryan Coquard au palmarès du championnat de France de l’Omnium qui se disputait sur le vélodrome « Le Stab » de Roubaix. Retour sur ce 1er titre de champion de France « élites » avec l’étoile montante de la piste en France. 
Thomas, on imagine votre satisfaction avec ce premier titre chez les élites !« En effet je suis très satisfait surtout que je ne pensais pas du tout à la victoire au départ. J’espérais tout au plus faire un podium car je savais que Vivien Brisse était très fort en omnium et qu’il venait d’enchaîner deux manches de Coupe du Monde, tout cela pour se préparer pour les championnats du Monde de Minsk.
Autant dire que c’était le gros client, sans oublier d’autres coureurs comme Julien Duval. Mais j’ai su tirer mon épingle du jeu. »
Cette omnium, comment l’avez vous abordée ?
« Au tour lancé, j’ai été agréablement surpris car je ne pensais pas faire un temps comme ça. Je pensais que les autres allaient beaucoup plus vite que moi car je ne suis pas "fameux fameux" sur le tour lancé donc cela m’a mis en confiance pour les épreuves suivantes. »Le week-end dernier à Roubaix, vous avez pu évoluer dans un vélodrome très bien garni... Cela doit motiver, non ?
« C’est agréable. Ce n’est pas l’ambiance des 6 jours mais c’est super car le public nous poussait et c’était mieux que s’il n’y avait personne comme sur d’autres championnats. Cela relance la piste : je pense que nous sommes dans une bonne dynamique et qu’il faut continuer comme ça. »Vous avez participé à des 6 jours. Etait-ce pour préparer ces championnats ?« Les 6 jours, ça fait vachement de bien pour la piste et ça donne de la caisse pour la route. C’est une très bonne préparation. »
Vous succédez au palmarès du championnat de France de l’Omnium à un certain Bryan Coquard...« Oui c’est vrai mais après, Bryan a eu une ascension tellement fulgurante et je ne sais pas si c’est possible de faire aussi bien que lui. Il passe chez les pros et il gagne déjà et c’est sur que c’est un modèle. Après je ne pense pas avoir ses qualités car il va beaucoup plus vite que moi. Mon objectif à moi, c’est aussi de passer pro donc on verra. »
Pensez-vous aux championnats du Monde qui se disputeront à Minsk dans deux semaines ?« J’attends de voir la sélection et j’espère que je serais retenu. Je suis très motivé pour faire ce championnat et donc j’attends que la DTN nous donne son avis. Normalement, je devrais y aller... Après, une sélection reste une sélection et cela reste le choix du sélectionneur. On verra ! »Il y a aussi la saison sur route qui se profile« Oui dès ce week-end, avec les deux premières étapes des Plages Vendéennes avec le Vendée U. Ensuite, je vais enchaîner un stage avec l’équipe de France avant de revenir sur les Plages Vendéennes. La route, c’est très important et si l'on veut passer pro, c’est sur la route qu’il faut se faire remarquer. Je pense que c’est complémentaire avec la piste comme on a pu le voir avec Bryan. Je vais donc rester un peu sur la piste si Vendée U me le permet et ça devrait le faire. » 
 
< Précédent   Suivant >