JSN ImageShow - Joomla 1.5 extension (component, module) by JoomlaShine.com

Partenaires

ANJOU MAINE DECATHLON Mondovélo SUPER U ARNAGE E-CYCLES NOTAIRES Vandb CYCLES BOX SWEET FM OUEST FRANCE MSB PARTNERS CONCEPT Votre publicité ici CG72 SETRAM ANTARES Votre publicité ici
François Pervis : Retour sur les J.O
Écrit par Comite Technique Piste   
24-08-2012

(source : www.francoispervis.com)
 
François Pervis était à Londres pour les Jeux Olympiques. Le pistard mayennais était remplaçant en vitesse par équipes. De retour en France, il raconte son séjour en Angleterre.

Que retenez-vous de votre passage à Londres pour les Jeux Olympiques ?
Je retiens la domination des Britanniques sur la piste, que ce soit en sprint ou en endurance. On a pu voir aussi des Anglais très dominateurs dans d'autres sports, ce qui veut dire qu'ils avaient bien préparé ça. De manière générale, les Jeux Olympiques, c'est la possibilité de croiser des milliers d'athlètes d'horizons différents, de couleur différente, de physique différent. On s'interroge sur le sport de chacun, c'est vraiment super pour ça les Jeux.
 


Racontez nous comment ça se passe au Village olympique ?
Oui, le Village, c'est quelque chose d'extraordinaire. Le self par exemple : cela représente quatre fois la surface d'un terrain de foot. Lorsque l'on y pénètre, c'est impressionnant. Il y a des repas pour tous les sportifs, pour tous les goûts avec tous les types de cuisines (européenne, asiatique, etc.)
Autrement, il y aussi une grande salle de gym pour l'ensemble des athlètes. Je logeais dans une grande tour exclusivement réservée à la délégation française, et il y avait un service de kiné, de massages. Au Village Olympique, tout est gratuit.
Enfin, ce qui m'a marqué, c'est que sur les balcons des immeubles, il y a le drapeau de chaque pays et on peut ainsi savoir où sont logées les différentes délégations. C'est la magie du Village. Il faut y être pour y croire.

Alors, François Pervis, vous n'étiez malheureusement que remplaçant sur ces Jeux de Londres. Comment avez-vous véçu ces J.O 2012 ?
Avant d'aller à Londres, le moral n'était pas bon, mais une fois sur place, j'ai repris du poil de la bête. Avec l'engouement des Jeux, et puis j'étais avec les autres membres de la délégation française, notamment mes copains pistards. L'équipe visait des médailles d'or, on a vécu tout ça ensemble. J'ai montré qu'on pouvait compter sur mois en cas de besoin à la dernière minute. mais encore une fois, la domination des Britanniques a été difficile à vivre. Ne pas voir l'équipe de France remporter la vitesse olympique, cela m'a fait mal. De même pour la vitesse individuelle avec Grégory Baugé. Mais c'est le sport.
Concernant l'épreuve du keirin, je n'y ai pas assisté. J'ai fait mon sac au soir de la finale de vitesse individuelle. Je suis rentré en France le lendemain et j'ai regardé le tournoi de keirin chez moi, devant ma télévision.

Bryan Coquard, vice-champion olympique de l'omnium, partageait votre chambre au Village Olympique !
Oui, et en 2004, c'était Jean-Christophe Péraud qui était dans la même chambre que moi et il a été vice-champion olympique de VTT à Athènes. A croire que je porte chance à mes collègues de chambre ! Bryan Coquard, c'est un mec en or, il est vraiment super. C'est la mascotte de l'équipe. Il nous fait rire. Sur le vélo, il n'a peur de rien, c'est un petit gabarit mais il est incroyable. On se connaissait déjà mais nous avons appris à se connaître davantage. Nous avons échangé sur son futur, notamment avec Europcar sur la route en 2013.
Et puis, le voir remporter cette médaille d'argent, alors que l'on pensait plutôt à un top 5, c'est vraiment génial. Il a réalisé une très belle course aux points, de même qu'en scratch ce qui lui a permis de décrocher cette médaille d'argent.
 
< Précédent   Suivant >